Allumez une bougie
pour la paix en Syrie

Allumez une bougie
  • EN
  • FR
  • ES
  • DE
  • IT
  • PL
  • AR

Le pape François et les enfants syriens lancent un appel pour la paix

«La Syrie bien-aimée est tourmentée par une guerre qui dure déjà depuis huit ans», a déclaré le pape François, appelant à la paix. «À ce stade, j’aimerais faire mien l’espoir des enfants en Syrie». «Que ces flammes d’espoir dissipent les ténèbres de la guerre» – avec ces paroles le pape François a alors allumé un grand cierge pour la paix et la réconciliation dans un pays déchiré par la guerre.

Pour que la porte de la paix s’ouvre, nous voudrions inviter toutes les personnes de bonne volonté du monde entier à aider les chrétiens à rester en Syrie en témoins de la miséricorde divine, du pardon et de la réconciliation.

Rejoignez-nous

La Syrie est dans sa huitième année de guerre (15 mars 2011), des centaines de milliers de morts et des millions de personnes déplacées à l’intérieur de leur propre pays et réfugiées dans les pays voisins. Des villes entières sont dans les décombres et la poussière.

Ceux qui souffrent le plus sont les plus faibles: les enfants. Ils sont orphelins, blessés et traumatisés. Une génération serait-elle perdue!

Le Saint Père soutient notre initiative!

Au début de l’Avent, le 2 décembre, à l’heure de la prière de l’Angélus place Saint-Pierre à Rome, le pape François a allumé une bougie pour la paix et la réconciliation en Syrie – un pays déchiré par une guerre qui aujourd’hui a duré plus longtemps que la 2ème guerre mondiale. II. C’est ainsi que le Saint-Père a soutenu le lancement de l’initiative « Bougies pour la paix en Syrie », une campagne de la fondation pontificale « Aide à l’Église en Détresse / Aid to the Church in Need » (ACN), qui veut sensibiliser et soutenir les chrétiens de ce pays. En allumant la bougie décorée de photos d’enfants et apportée de Damas, le pape a déclaré : « Puisse cette flamme d’espérance et tant d’autres flammes d’espérance disperser l’obscurité de la guerre ». Conscient que seule la Miséricorde divine peut ramener la paix et la stabilité, guérir les blessures et réconcilier les ennemis, le Saint-Père appelle également toutes les personnes de bonne volonté à devenir acteurs de paix. “Prions pour aider les chrétiens à rester en Syrie et au Moyen-Orient, témoins de la miséricorde, du pardon et de la réconciliation.”

«Que ces flammes d’espérance dispersent les ténèbres de la guerre! Prions et aidons les chrétiens à rester en Syrie et au Moyen-Orient comme des témoins de miséricorde, de pardon et de réconciliation.»

Le Pape François

Angélus, 02 Décembre 2018

Heure pour la paix

La campagne «Bougies pour la paix» a débuté en Syrie fin novembre. La fondation pontificale « Aide à l’Église en Détresse » (AED) », avec toutes les communautés chrétiennes locales, a invité les écoliers de tout le pays à exprimer au monde leur aspiration pour la paix. Unis pour travailler ensemble et d’une seule voix, les écoles chrétiennes syriennes et d’autres institutions accordent une heure pour permettre aux enfants, sous la supervision de leurs enseignants ou de bénévoles de dire leur désir de paix, de réconciliation et de respect en dessinant et en écrivant des prières sur les coupe-vent en carton qui protègent la flamme. Ces coupe-vent seront ensuite distribués par les bureaux nationaux d’AED aux bienfaiteurs en même temps qu’un appel à la prière pour la paix en Syrie. Les 24 et 25 novembre, ils se sont rassemblés dans et autour de leurs églises pour participer à des processions, des scènes de théâtre, chanter et danser pour la paix. Plus de 50 000 enfants de différents rites, de villes syriennes parmi les plus durement affectées par la guerre, dont Alep, Damas, Homs, Marmarita, Hassaké, Tartous et Lattaquié, ont participés à cette initiative.

Pour en savoir plus

La grande bougie remise au Saint-Père a été créée lors de ces événements à Damas, ornée de photos d’enfants syriens, principales victimes du conflit, toujours en cours.

«L’Avent est une période d’espérance» a déclaré le pape François. C’est pourquoi, pour participer à l’initiative de la fondation «Aide à l’Église en Détresse», j’allume maintenant cette bougie. En Syrie, des enfants très nombreux allument également leurs bougies». Nous vous invitons chaleureusement à vous joindre à cette action et devenir la voix des sans voix. N’épargnons aucun effort pour ramener la paix au Moyen-Orient, berceau du christianisme.

Événements pour la paix

L’appel du Pape a été suivi par

La conférence pour la Paix

Pour attirer l’attention des décideurs politiques sur le fait que les enfants sont les premières victimes de la guerre, « Aide à l’Église en détresse (AED) », en collaboration avec l’ambassade de Pologne auprès du Saint-Siège, a organisé une conférence le lundi 3 décembre à l’intention du corps diplomatique accrédité auprès du Vatican. La conférence a rassemblé des témoins experts de la situation sur le terrain, notamment des secours d’urgence et des efforts de reconstruction. Le point culminant de la conférence a été un lien Skype entre un groupe d’enfants chrétiens à Alep, en Syrie, et les ambassadeurs au cœur de l’Europe. Les enfants ont chanté et prié pour la paix et également allumé leurs bougies.

Pour en savoir davantage

Rejoignez-nous!

Cette initiative d’AED veut attirer l’attention de tous sur les réalités de chaque jour auxquelles les enfants sont confrontés en Syrie. AED veut faire connaître les préoccupations, partager avec compassion et susciter une solidarité dans le monde et au sein de l’Église universelle. Pour beaucoup, la paix semble impossible, mais ce n’est pas le cas pour Dieu. Pour que la paix soit, nous vous invitons, au seuil de la période de l’Avent, à manifester tous unis notre confiance dans la Divine Miséricorde et appeler à la paix en Syrie. Nous confions la Syrie et le monde entier au «Conseiller-merveilleux, Dieu-Fort, Père-à-jamais, Prince-de-la-Paix» Maranatha!